La Coordination des Associations Senegalaises de la Catalogne

Presentation

La coordination a été créée en 2003 après deux ans de processus participatifs autour de l’immigration sénégalaise spécialement en Catalogne. Naturellement, ce débat a donné la priorité à l´approche participative parce nous sommes convaincus que la participation est un outil qui aide à mettre sur la table les sensibilités autour d’une question particulière.

Dans ce cas le cadre de référence est la réunion de la diaspora sénégalaise à New York en 1999, le débat tournait autour de la question des stratégies de participation et de développement au pays d’origine. Ce débat plus tard est approfondit au colloque de Dakar sur la émigration, en 2000, mais aussi dans diverses conférences sur l’immigration sénégalaise dans les fédérations d’associations au niveau de l’Espagne.

C’est à partir d’un moment la fédération était dans des difficultés pour articuler des actions communes à ce niveau, que nous avons décidé d’agir  localement pour donner un support à la création future d’une véritable fédération opérationnelle et efficace.

Les associations les plus représentatives et les plus organisées ont pris l’initiative de créer une Coordination des Associations sénégalais de la Catalogne afin de rassembler un maximum d’associations possibles avec  la participation des membres de ces mêmes organisations.

Autrement dit, ce n’est pas l’accord des conseils d’administration, sinon l’accord des membres dans leur ensemble pour encourager la participation au sens actif du terme. Les membres sont non seulement impliqués dans la prise de décisions, mais aussi ces mêmes membres se chargent d’identifier leurs propres besoins et comment ils voulaient les traiter. Ce qui n’a pas été facile parce que la composition du groupe est variée avec des besoins différents, mais parfois aussi convergents

Différentes rencontre son organiser en Espagne pour renforcer les activités de l’organisation au niveau locale, c’est-à-dire en Catalogne. Pour atteindre cet objectif, nous avons pensé que ces deux lignes de travail devraient être:

  • Intégration socio économico et culturelle  des communautés depuis la participation réelle.
  • Participation au Co-développement, c’est à dire, servir de pont pour l’orientation et le support des initiatives de développement, que les  immigrés eux-mêmes, et d’autres institutions ou administrations souhaitent implanter dans le pays.

L’importance de l’apport économique des émigrés sénégalais au développement du pays est bien connue sous forme de contributions individuelles (envois de fonds) dans les économies des foyers, dans des investissements immobiliers individuels, etc. Ce qui n’est le cas des contributions collectives pour mener à bien des projets communautaires, ce qui fait qu’elles ont la capacité et le potentiel de devenir des zones actifs dans le Co-développement, non seulement par le biais de canaux informels, mais aussi institutionnellement.

Devant cette situation, les gouvernements du Sénégal ont toujours eu une bonne considération de cette force des Sénégalais de l’extérieur, comme une force importante dans le combat pour le développement du pays. Pour cela  indépendamment de l’existence d’un ministère des Affaires étrangères existe aussi un ministère des Sénégalais de l’extérieur

C’est à partir de cette double vision sur l’immigration sénégalaise que nous avons défini les objectifs de la Coordination des Associations Sénégalaises en Catalogne

Objectif General:

Créer un canal de communication et de gestion des activités des différentes communautés et associations pour faciliter leur intégration en Catalogne et promouvoir la participation dans le développement du Sénégal.

Objectifs spécifiques.

2.1.1 Allouer à la coordination des comités provinciaux pour faciliter la coordination des projets et des activités

2.1.2 Coordonner les activités de formation et de sensibilisation à réaliser pour atteindre un plus grand niveau de participation.

2.1.2 Assurer le suivi de la relation avec les autorités locales et avec les autorités du Sénégal.

2.1.3 Donner à la coordination une structure pour la gestion des projets.

2.1.4 Servir de centre de conseils en insertion et orientation des immigrés

La CASC entend ainsi contribuer au développement institutionnel des associations sénégalaises de la Catalogne, en promouvant des politiques de coopération et l’interaction entre les communautés sénégalaises et les différentes administrations.